Le projet Trib'art

Passeurs d'images, Traverseurs de cultures

Les tribus urbaines

Découvrez les structures partenaires du projet Trib'art à Toulouse

Les communautés ethniques

Découvrez les structures partenaires du projet Trib'art autour du monde

Des photographes professionnels

Ulrich Lebeuf, Clarisse d'Arcimoles, Serge Guiraud...

Le projet Trib'art

# ÉDUCATION # MEDIAS # CULTURE

Langage universel, l’image est le support d’un échange entre cultures urbaines et autochtones. La démarche éducative du projet Trib’art est transdisciplinaire et interculturelle: des jeunes issus de quartiers populaires toulousains correspondront à travers la photographie avec des adolescents issus de minorités ethniques du monde entier, situés au Pérou, au Brésil, en Birmanie et au Cameroun. Chaque enfant aura la possibilité de s’approprier les techniques photographiques afin d’aiguiser son regard esthétique et de partager sa perception du monde.

# SOLIDARITÉ # CITOYENNETÉ

Ouvert sur le monde, le projet est un support de réflexion sur soi et sur l’autre. Être sensibilisé aux droits des enfants et des communautés autochtones, invite à questionner la place de chacun dans le monde : développer une posture citoyenne, adopter les valeurs de respect, de tolérance et s’ouvrir à la culture d’autres pays tels sont les missions pédagogiques que s’assigne le projet Trib’Art.

Les étapes de Trib'art

L'association arterre

Arterre est une association collégiale loi 1901 qui a pour volonté de favoriser le dialogue autour des arts, de la photographie et de l’écriture transmédia. Les échanges entre des établissements scolaires et des structures socio-culturelles, situés dans des territoires différents, s’inscrivent dans une dynamique de solidarité et de collaboration. Loin du volontarisme unilatéral Nord-Sud, cette démarche participative favorise le co-développement éducatif: des actions de formation à la citoyenneté et à la solidarité internationales sont élaborées en vertu de la lutte contre les discriminations et de la préservation du patrimoine. La prise de conscience identitaire, culturelle ou écologique, qui en émane, passe par la compréhension de l’environnement, de la diversité et de la différence.